Le régime fiscal des « Résidents Non Habituels »

simplifié par décret d’aout 2012, entré en application en janvier 2013, permet aux retraités français (et plus largement aux retraités européens) qui perçoivent des pensions privées dans leur pays d’origine et qui transfère leur résidence au Portugal, d’être exonérés d’impôts sur le revenu pendant 10 ans.

En revanche, si l’un des membres du couple est un retraité du secteur public (ou à fortiori les deux), ses pensions continueront à être imposées en France.

=> Pour plus d’informations, consultez notre rubrique sur la fiscalité sur le revenu et le statut de résident non habituel

Se connecter